Comment je choisis mon verre à vin ?

Des verres à vin, il en existe une multitude. Chaque vin ayant sa propre personnalité, il est bien normal que les marques de verriers professionnels aient consacré un verre à chacun pour en révéler tous les arômes. Il n’est toutefois pas nécessaire de posséder autant de types de verres qu’il existe de types de vins. Et heureusement ! L’important est de bien comprendre le principe pour pouvoir s’adapter au mieux. Pour cela, nous pendrons l’exemple de trois types de verre bien connus : le verre à Bordeaux, le verre à Bourgogne, et le verre à Champagne.

Le verre à Bordeaux

Verre à Bordeaux

Grands, avec un large calice et une ouverture large, ils permettent au vin de s’oxygéner au mieux. On utilisera ces verres avec des vins assez tanniques qui possèdent une ossature solide, et qui ont besoin de temps pour s’ouvrir. En revanche, il ne faudra en aucun cas les utiliser avec un vieux Bourgogne, souvent fragile et supportant moins bien l’oxydation.

Le verre à Bourgogne

Verre à Bourgogne

Plus larges pour concentrer les arômes, ils permettent une aération plus lente grâce à une ouverture plus étroite. Ce type de verre sera quant à lui parfaitement adapté aux arômes délicats et intenses du pinot noir.

Le verre à Champagne

Verre à Champagne

Il est en général très étroit pour que l’on puisse admirer la belle remontée des bulles. Cependant, le Champagne reste un vin et en choisissant un verre trop effilé, on risque de ne pas profiter de tous ses arômes. Comme pour beaucoup de choses, la meilleure solution reste le compromis : un verre serré au pied qui s’élargit afin de le laisser s’épanouir sans le laisser s’évanouir.

Enfin, voici quelques conseils pour choisir son verre à vins blancs : pour les vins ayant besoin d’être légèrement oxygénés comme le Chardonnay, il faut choisir un verre ayant une base large. En revanche, pour certains blancs plus légers, des verres qui réduiront la surface de contact avec l’air seront plus appropriés. Ils éviteront surtout que le vin perde toute sa consistance à cause d’un oxygénation trop brutale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s