A la découverte des vins Slovènes

Au croisement de l’Italie et de la Croatie, connaissez vous le vignoble slovène et son vin orange ? Bien que peu médiatisé, ce vignoble historique regorge de petites pépites et il est de plus en plus structuré au tourisme et à l’oenotourisme. Alors pourquoi ne pas allier baignade, culture, paysages à couper le souffle et bonnes cuvées cette été ? Wine Trotter vous en dit plus sur ce petit bijou !

Un peu d’histoire

Sur le territoire de l’actuelle Slovénie ce sont les Celtes qui cultivèrent le vin en premier, et ce 400 ans avant Jesus-Christ. Les romains ont ensuite pris le relais, au premier siècle après JC. Ils développèrent énormément la production avec de nouvelles méthodes de conservation et d’élevage du vin dans des amphores de terre cuite. Suite aux invasions Slaves et à leur possession de la région au VIème siècle, le production de vin chuta avant de reprendre de la vigueur avec la christianisation de la population. Au Moyen-Âge, c’était donc l’Eglise Catholique qui possédait la plupart des vignes slovènes et fit prospérer la production.

Comme dans la plupart des vignobles européens, le phylloxéra fit rage à la fin du 19ème siècle et détruisit la moitié des vignes du territoire…

Depuis les années 70, grâce une législation protectrice, la production se développe et s’oriente vers des vins de qualité toujours croissante.

Ce volontarisme combiné aux efforts des vignerons et à des conditions climatiques exceptionnelles ont largement contribué à l’émergence des vins slovènes sur la scène mondiale. La Slovénie a également cette spécificité d’héberger une viticulture très familiale produisant des volumes relativement faibles. Ces excellent vins n’en gagnent alors généralement que plus de prestige et de notoriété…

Les trois régions viticoles de la Slovévie

Il y a trois régions viticole en Slovénie :

  • la Podravje à l’Est, célèbre pour ses blancs ;
  • la Posavje, dans le Sud-Est connue pour ses rouges majoritairement ;
  • la Primorska dans le Sud-Ouest où sont produits de nombreux cépages internationaux et autochtones. C’est la plus grosse région productrice du pays, avec 40% des volumes.

Quid des cépages ?

52 cépages sont cultivés en Slovénie, dont 37 blancs et 15 rouges. Une majorité de vin blancs est donc produite, représentant 70% des volumes.

Des cépages internationaux s’épanouissent en Slovénie (riesling italien, muscat jaune, chardonnay, sauvignon blanc ou pinot noir) mais également des cépages autochtones tel que le žametovka célèbre pour être la plus vieille vigne du monde ou le Teran, connu pour ses vertus médicinales !

Depuis plusieurs années, les viticulteurs travaillent pour accroitre leur renommée et pour développer davantage leur production, surtout dans la vallée de Vipava qui compte le plus de cépages autochtones.

Outre la variété de cépage, l’offre continue de s’élargir car les vignerons utilisent différentes méthodes de vendanges : tardives, sélectionnées, de glace et différences vinifications pour produire des vins liquoreux, perlés ou mousseux.

70% des vins slovènes remplissent des critères d’appellation, seul 30% sont des vins de table. On les retrouve peu sur le marché car une grande partie des petits vignerons consomment eux-mêmes leurs vins et le distribuent à leurs connaissances.

A noter une structure de plus en plus importante de l’oenotouri

Les vins oranges !

Les vins oranges slovènes sont issus de cépages blancs vinifiés comme des rouges. Cette couleur orange est le fruit d’une macération pelliculaire longue des peaux de raisin au contact du moût. Ces vins sont souvent produits dans des récipients s’apparentant à des amphores. Une curieuse découverte à ne surtout pas louper lors de votre passage en Slovénie.

Que de belles découvertes à faire donc en Slovénie ! Les paysages sont à couper le souffle au « cœur vert » de l’Europe. Culturellement, la capitale Ljubljana, au carrefour des cultures slaves, germaniques, romanes et hongroise est incontournable. Et si vous souhaitez découvrir la Slovénie durant l’arrière saison, choisissez de partir durant les fêtes de la Saint-Martin, célébrée le 11 Novembre en l’honneur de Saint Martin qui, selon la légende, aurait changé l’eau en vin. De nombreuses fêtes ont alors lieux dans les villages et dans les villes, mettant à l’honneur la musique, les spécialités culinaires locales et bien évidemment le vin ! Rendez-vous dans les caves ou les domaines viticoles pour une célébration des plus authentiques. Ljubljana est à seulement deux heures de Paris, une jolie idée week-end vin en perspective.

Et vous, vous avez déjà des plans d’évasion viticole pour cet été ? N’hésitez pas à nous les faire partager !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s