Carnet de voyage : Une journée en Champagne depuis Paris

En grand amateur de vins et d’œnotourisme que je suis, il me semblait dommage de ne pas profiter des vignobles proches de Paris. Je m’étais donc orienté vers la Champagne cette fois-ci.
J’avais choisi pour l’occasion de faire ce tour accompagné par un guide-sommelier-chauffeur, en me faisant conduire dans un mini van privatif (et ma foi très confortable).

L’avantage depuis Paris, c’est qu’il ne faut qu’une heure et demi en voiture pour se retrouver en Champagne, ce qui permet largement de faire une excursion en une journée.

Mon guide est venu me récupérer directement chez moi le matin. Il avait même prévu les croissants (je n’ai jamais su dire non à des croissants chauds). Nous en avons profité pour discuter un peu avec les autres passagers qui faisaient le même tour que moi. Notre expert en vin nous a expliqué ce qu’il y’avait à savoir sur le Champagne à travers son histoire, ses cépages (Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay), son terroir et ses méthodes de production.

Nous avons donc commencé notre journée champenoise à Epernay (à moins de 30 minutes de Reims), quoi de mieux que de se retrouver au cœur historique de la capitale du Champagne ?

L’Avenue de Champagne m’a réellement impressionné. L’immensité et l’architecture des maisons des plus grands Champagne sont à elles seules une œuvre d’art. Mais le plus incroyable, c’est de se dire que sous mes pieds s’étendaient des centaines de galeries creusées dans le calcaire où vieillissent les plus grands Champagnes du monde (Vranken, Pol Roger, Heidsieck et Moët pour ne citer qu’eux).

La beauté extérieure de ces maisons m’avait donné envie de les visiter de l’intérieur. Par chance notre guide avait prévu de nous faire visiter une de ces prestigieuses caves à savoir Moët et Chandon

Nous sommes donc partis visiter les caves à travers ce phénoménal réseau sous-terrain. Notre accompagnateur était aussi là pour nous expliquer l’histoire de la Champagne ainsi que les procédés nécessaires pour produire le fameux vin à bulles. Après notre promenade sous terre, nous sommes remontés à la surface pour déguster une flûte du célèbre Champagne Möet.
Rien ne vaut une bonne bulle bien fraîche de bon matin, c’est vivifiant.

Champagne

Suite à notre matinée déjà bien remplie, mon guide avait prévu une problématique incontournable : la faim. Nous sommes donc montés au nord d’Epernay pour déjeuner à la table d’un vigneron dans une ambiance intimiste : Le domaine familial Julien Chopin. Les vignerons ont heureusement comme grande qualité d’être pour la majorité de grands gourmets.

Au menu donc :

  • Rillettes de canard aux raisins macérés
  • Poulet aux champignons
  • Un morceau de fromage (Langre et Chaource)
  • Une tartelette aux Framboises.

Le repas fût bien sûr ponctué par des accords mets/Champagne : un 100% pinot meunier, un Champagne Brut, et un Champagne Rosé.
Nous avons fini le repas par du Ratafia, un alcool à 18° à base de jus de raisin non fermenté (le moût) et de marc de champagne (eau de vie issue des peaux et des pépins de raisins pressés après les vendanges) tirant sur des notes de laurier, de noix et de fruits confits.

Après ce copieux repas nous avons pris une demi-heure pour faire une ballade dans les vignes (histoire de digérer un peu …). L’occasion de profiter de leur étendue à perte de vue. Ce calme si particulier de la campagne et cette sensation d’air frais, je ne pouvais que me sentir le mieux du monde.

Nous avons donc terminé notre visite chez Dom Caudron, une maison au sud-ouest de Reims. L’occasion pour nous de visiter le domaine, les cuveries et de savourer une dernière coupe de Champagne mais cette fois-ci c’est moi qui allait l’ouvrir, avec un sabre !

J’ai donc eu la chance de pouvoir sabrer la bouteille. Je ne pensais pas y arriver du premier coup mais finalement c’était plus facile que je pensais (Si vous voulez apprendre à ouvrir une bouteille de Champagne, cliquez ici)

Après cette dernière dégustation, il était grand temps de rentrer sur Paris. Mais avant il nous fallait au moins rendre une visite à Dom Pérignon. Nous sommes donc passés par son abbaye à Hautvillers pour en apprendre un peu plus sur ce moine du XVIIème siècle qui aurait inventé le Champagne tel qu’on le connaît. Après un salut à la mémoire de ce grand homme, nous prîmes la route du retour.

Montages1

Je dois admettre que pouvoir quitter la capitale pour pouvoir profiter d’un des plus fameux vignobles français m’avait procuré beaucoup de joie. Et en me faisant conduire par notre guide à travers les vignes pour revenir de paris, je ne pouvais m’empêcher de sourire en pensant à mes prochaines aventures oenotouristiques…

Et comme disait Napoléon : « Je ne peux pas vivre sans Champagne. Dans la victoire, je le mérite. Dans la défaite, j’en ai besoin ».

Retrouver notre offre Wineday Champagne sur le site de notre agence de voyage Wine Passport pour vivre la même aventure que moi 🙂  : http://www.winepassport.fr/fr/sejours-weekends-vin/wine-day-journee-en-champagne-depuis-paris-67

Une réflexion sur “Carnet de voyage : Une journée en Champagne depuis Paris

  1. Super article, on s’y croirait et ça donne envie ! Bravo et j’espère à bientôt pour de nouveaux partages de vos belles visites !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s